Par qui passer pour souscrire une assurance auto ?

De plus en plus d’enseignes se mettent à la distribution d’assurances auto. On voit depuis peu les super et hypermarchés, les banques, la Poste et les courtiers se lancer dans la chasse aux clients d’assurances auto. Du coup, entre assurances low-cost des supermarchés ou la qualité du courtier, on ne sait plus vraiment ou se placer. Pourtant il faut choisir, puisque l’assurance auto est obligatoire.

La première chose est surtout de ne pas faire confiance à n’importe qui, et surtout pas à une personne ou entité non habilitée à vous faire souscrire un contrat d’assurance. Il y a de nombreux textes de lois indiquant qu’il y a des conditions bien définies à remplir telles l’age, la nationalité, et le niveau professionnel. Pour vous renseignez sur les assurances consultez Bonjourmonassurance.

les intermédiaires en assurance auto

    • Les agents des grandes compagnies, comme AXA, GAN ou encore MAIF. Leur travail est d’inciter le maximum de prospects à rejoindre la compagnie. Ils vous garantissent une touche professionnelle, puisque les compagnies ont été créées pour l’assurance, et proposent donc des garanties et des prix plutôt attractifs.
    • Les courtiers d’assurances auto, ce sont les principaux intermédiaires entre vous et la compagnie d’assurance, ils ont des partenariats avec des grands groupes comme SwissLife ou SollyAzar, et vous permettront d’obtenir des tarifs très concurrentiels. Ils sauront vous décrocher le contrat le plus avantageux en termes de rapport garantie/prix.
    • Après nous retrouvons nos fameuses banques et autres sociétés à la base non habilités à vendre des assurances. Ce sont également des sortes d’intermédiaires, car ils ne sont pas habilités à vendre ce type de prestation, ils n’ont que des accords avec des grandes compagnies d’assurances. Ils jouent en quelques sortes le rôle de courtier. Ils doivent obligatoirement mentionner la compagnie d’assurance avec qui ils ont un accord.
    • Enfin, on retrouve les assurances « low-cost », qui ont décidé de réduire au maximum les intermédiaires et vendent leurs prestations directement au client. Internet et le téléphone sont leurs principaux moyens de communication, ce qui leur permet de grandement diminuer leurs dépenses, et ainsi ils peuvent diminuer le coût de l’assurance et par ce biais, augmentent leur clientèle.

La garantie Bris de glace dans les assurances auto

Êtes-vous de ceux qui savent ce que leur assurance auto couvre en cas de dégâts ou d’accidents ? La question peut sembler bête, mais de nombreux assurés ne savent pas exactement ce que contient le contrat qu’ils ont signé. Normalement, tous les contrats d’assurance auto comprennent la garantie bris de glace, liée aux parties vitrées de la voiture. Il s’agit en général du pare-brise, des vitres latérales et de la lunette arrière.

Cette garantie peut toutefois également couvrir les autres éléments vitrés du véhicule à savoir les phares, les rétroviseurs et le toit ouvrant. Le coût de cette couverture dépend ainsi des services pris en charge et des tarifs appliqués par la compagnie d’assurance.

Votre assurance auto est sur le point d’expirer ? Consultez un comparateur assurance auto pour découvrir les offres disponibles ainsi que le cours de ce type de services. Ne vous contentez toutefois pas des prix affichés par le comparateur assurance. En effet, les détails des offres peuvent réserver quelques surprises alors n’omettez pas de les lire. Sachez par exemple que la garantie bris de glace s’applique seulement en cas d’impact autre que le résultat d’un vandalisme. Le remplacement ou la réparation de l’élément vitré dépend également de la taille et de l’emplacement de la fissure.

Le remplacement est obligatoire pour la lunette arrière et les vitres latérales. Les possibilités de réparation concernent uniquement le pare-brise, et encore, l’impact doit répondre à quelques normes. Elle doit par exemple se trouver à plus de 4cm des bords et avoir un rayon inférieur à 1,5cm.

Vous devez également savoir que la garantie bris de glace n’interfère pas du tout au fonctionnement du bonus.

D’autre part, il arrive fréquemment que l’assuré couvre les frais de réparation de son véhicule parce que la garantie bris de glace comporte des franchises. En tout cas, ne négligez pas le stade comparatif assurance durant lequel vous devez mettre plusieurs offres en parallèle pour en étudier les avantages et les inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *